Envie de participer ?

Meeting de clôture "spécial courses" de l'ACIK, le samedi 17 octobre 2020 à Illzach (68).

Un relais medley de feu pour le dernier meeting sur piste alsacien  de l'année !

Ce samedi 17 octobre 2020 après-midi, au terme d’une saison athlétique estivale malmenée par ce virus qui s'invite un peu trop dans nos vies, l’ACIK, section locale de l’EGMA, proposait aux athlètes une dernière occasion de se confronter sur le tartan de la piste d’Illzach, à quelques encablures au nord de Mulhouse : le meeting de clôture « spécial courses » de l’Athlétisme Club Illzach Kingersheim.

Il n’en fallait pas plus à coach Hamid pour inscrire Saber et Moustafa d’abord sur le 1500m (16h40), puis sur le 200m (17h20), épreuves proposées au sein d’un programme complet de courses allant du 50m au 3000m.

Inscrite initialement avec Christiane sur le relais du marathon de Metz le dimanche 18 octobre 2020, Marie-Paule crut pendant quelques heures pouvoir bénéficier d’un week-end de relâche suite à l’annulation tardive de l’épreuve. C’était sans compter sur l’à-propos de son coach qui lui suggéra de s’inscrire sur le 3000m (17h50) du meeting. Et voilà pour notre nouvelle Championne de France du 1500m l’occasion d’ajouter une distance sur piste  supplémentaire à son actif !

Disons-le tout de suite, la fraicheur de la température et le petit nombre d’engagés privèrent les organisateurs d’enregistrer des performances à un niveau qu’ils auraient mérité d’obtenir.

L’accueil et l’ambiance furent par contre au top et nos athlètes eurent la possibilité de se faire plaisir et d’acquérir cette expérience qui n’est jamais inutile.

Le 1500m se réduisit à une course à trois dominée par les protégés d’Hamid. Moustafa Abdelkrim l’emporta en 4’04’’81 (799 points et nouveau record personnel), devant Saber Hara en 4’18’’68 (648 points).

Nos deux coureurs remirent le couvercle en mode « sprinteurs » pour prendre les 3ème et 4ème places, Moustafa terminant le demi-tour de piste en 24’’52 (612 points, +0,8m/s) et Saber juste derrière en 24’’77 (584 points, +0,8m/s).

Ce 200m bouclé, nos deux athlètes auraient pu remiser leurs pointes et encourager Marie-Paule pour son 3000m (17h50), mais coach Hamid leur avait réservé une petite surprise.

Avant cela, « notre » Marie-Paule s’élançait comme une juniore sur un 3000m qu’elle dévora comme une bonne tarte aux quetsches et où elle signa son premier chrono sur la distance en 12’45’’14 (480 points), terminant à la 9ème place, hommes et femmes confondus, mais 1ère vétérane. Notre solex a encore frappé ! Bravo Marie-Paule !

Venons-en à la petite surprise concoctée par le maitre – non pas des horloges – mais celui du chrono. Il s’agissait de la dernière course au programme de ce meeting dédié aux courses. Et il faut féliciter les organisateurs d’avoir ressuscité une épreuve rarement proposée : le relais medley sprint mixte !

Pour les profanes, ce relais à 4 athlètes consiste à enchaîner les distances suivantes : 100m, 200m, 300m et enfin 400m, pour aboutir à un total de 1000m. Le côté mixte ajoute une jolie originalité et nous permet d’être raccord avec cette parité qui semble devoir maintenant s’imposer dans beaucoup de domaines.   

Il ne restait plus qu’à trouver les 2 coureuses et les 2 coureurs ! Pour les coureurs, pas de problème… Saber et Moustafa étaient encore frais comme des gardons… enfin presque…

Il restait à trouver les 2 filles. Hamid improvisa sur place et sollicita d’abord Jade Buridon (S2A), qui accepta sans rechigner… avant de convaincre une spectatrice supporter… mais pas n’importe laquelle : Elise Pollini (S2A) !

La spécialiste du 800m s’improvisa le temps de ce relais medley coureuse de 100m, pour transmettre le témoin à Jade, qui enchaina sur le 200m au terme duquel elle pointait à la 3ème position. Le témoin changea de mains pour atterrir dans celle de Saber qui profita de son 300m pour réduire l’écart sur le deuxième de la course.

C’est alors qu’il transmit le témoin, telle une offrande, à son camarade d’entrainement. Lorsque Hamid me raconta le soir même au téléphone ce dernier relais, ce fameux 400m réalisé par Moustafa, il avait dans sa voix encore toute l’émotion qu’il éprouva en voyant en direct la performance de son protégé.

Parti en 3ème position, Moustafa mouilla son joli maillot violet qu'il porte si bien pour accomplir un tour de piste en une accélération progressive qui l’amena irrésistiblement à dépasser le second pour fondre en suite sur le premier et le laisser à plus de 3 secondes ! Une impression à la fois de puissance, de facilité, de maitrise…

Le chrono s’afficha alors sur un 2’08’’30 qui laisse songeur et qui révèle la qualité de nos 4 coureurs !

Le relais de Moustafa m’a fait immédiatement pensé à celui de la championne française Floria Gueï.

En août 2014, Floria Gueï participe aux championnats d'Europe de Zürich : sur l'épreuve individuelle du 400 m, elle est éliminée en demi-finale, ce qui est alors pour la Française une très grosse déception. Elle est de nouveau sélectionnée pour la finale du relais 4 × 400 m, le 17, en compagnie de Marie Gayot, Muriel Hurtis et Agnès Raharolahy en tant que dernière relayeuse. Partie en quatrième position à plus de 10, voire 15 mètres du trio de tête (l'Ukraine, la Russie et le Royaume-Uni), Floria Gueï réalise l'un des plus beaux exploits du sport français en effectuant une remontée historique dans la dernière ligne droite et dépasse ses adversaires pour terminer en tête alors que le podium semblait impossible. Avec cette course, elle attire l’œil des spécialistes du monde entier et cette ligne droite la révèle royalement.

Voici la vidéo du dernier relais de Floria Gueï que je vous conseille de découvrir ou de revoir : RELAIS DE FLORIA GUEÏ

Certains athlètes se subliment dans les relais et trouvent des ressources qu’ils ne soupçonnaient pas détenir, juste pour l’équipe. Ce sens du collectif est le propre d’athlètes possédant une belle et grande empathie. Moustafa est l’un de ceux-là et ceci l’honore !

Bravo à nos 4 mousquetaires qui ont montré que les talents savent s’additionner et qu’ils parlent le même langage, celui de la piste, celui qui ne triche pas et qui révèle les caractères et les tempéraments.

Bravo et merci surtout à coach Hamid pour être à l’initiative de ce déplacement et pour avoir eu l’idée de constituer ce superbe relais !

Merci enfin aux organisateurs de l'ACIK qui ont su proposer un superbe programme en ces temps incertains et qui ont même permis à nos 4 relayeurs de repartir avec la prime de 200 euros récompensant le relais vainqueur !

Vivement le retour des beaux jours et celui de temps plus sereins au niveau sanitaire, nos athlètes auront alors encore de belles pages d’athlétisme à écrire !

L'ensemble des résultats du meeting : RESULTATS

Photos associées : 2020-10-17 Meeting Courses ACIK Illzach